Visites de salon du camion et de trucks show, truck tuning, camions décorés, réçits de voyages, des offres d'emplois en France,Belgique, et même au Québec, des infos sur le métier de routier, les centres de formations, les lois et bien d' autres choses...
 
AccueilS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Mauvaise nouvelle pour les amateurs du festival de Donnacona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe.R
Admin
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 50
Localisation : Liege, Belgique
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Mauvaise nouvelle pour les amateurs du festival de Donnacona   Dim 30 Sep - 10:09

Citation :
Fin du Festival routier à Donnacona
La Ville met fin à son association après trois ans



Alain Turgeon

Le Festival du routier n’aura plus lieu à Donnacona. La Ville a décidé de ne plus s’associer à l’événement après trois ans en raison de la pollution et de la décision du ministère des Transports de ne plus fermer la route 138.

Le conseil municipal a revu ses orientations pour la tenue d’événements qui se déroulent à Donnacona. Il privilégiera désormais les activités axées sur la famille et le respect de l’environnement, a expliqué le maire André Marcoux.

Selon le maire, le ministère des Transports ne veut plus fermer la route 138 où se tenaient les compétitions de camions pour des raisons de sécurité routière. Il s’agit d’un carrefour parmi les plus achalandés dans la région, rappelle-t-il. Le directeur du centre de service du ministère des Transports, à Cap-Santé, Yvan Barette, n’a pas voulu commenter la décision parce que le promoteur du festival, Jean-François Foy, n’avait pas encore reçu la lettre du ministère.

«La Ville a beaucoup donné en argent, en temps et en service en trois ans», a déclaré le maire Marcoux. La Ville a injecté 67 000$ dans ce festival, dont 27 000$ en argent et 40 000$ en services. «On a fait notre grande part», a-t-il dit. Il a rappelé que toute la population n’est pas en faveur du festival. Plusieurs plaintes ont été formulées au cours des dernières années.

La décision des élus municipaux de ne plus s’associer au Festival du routier a été unanime. La gestion et le manque de transparence des organisateurs et de la fondation les tracassent. Le conseiller Serge Paquin a déclaré que les élus devaient faire acte de foi sur les états financiers et qu’ils n’avaient jamais eu de bilan de la fondation. Le président du festival, Jean-François Foy, a répondu que la Ville n’avait qu’à payer si elle voulait des états financiers vérifiés.

Les organisateurs du Festival du routier et la vingtaine de bénévoles qui les accompagnaient ont fait valoir ses retombées économiques. Selon eux, le festival a mis Donnacona «sur la map». Selon M. Foy, les raisons du bruit et de la pollution ne tiennent pas. «Les points positifs pèsent plus lourd dans la balance», croit-il, soulignant que le festival a fait connaître Donnacona partout dans l’est du Canada et aux États-Unis. Jean-François Foy et sa conjointe, Michelle Desilets, qui est présidente de la fondation Les amis de Pamela, à qui reviennent les profits du festival, soutiennent qu’il s’agit d’une rancune du maire contre eux. «C’est grâce à vous qu’on a eu le festival, mais c’est à cause de vous qu’on le perd. Si vous le vouliez, on l’aurait», a lancé Mme Desilets.

«Le conseil municipal a fait des efforts surhumains pour la tenue du festival au cours des dernières années», affirme le maire qui dément la prétention des organisateurs. «La Ville est allée au bâton pour la tenue du festival en 2007 parce que le ministère des Transports ne voulait plus que ses infrastructures servent à cet événement», a-t-il poursuivi.

Les bénévoles sont amers parce que la Ville a pris une décision sans les consulter. «Vous nous avez coupé l’herbe sous le pied après trois ans alors que le festival fait de l’argent. La Ville a fait une erreur en ne s’assoyant pas avec les organisateurs pour trouver une solution», a déclaré un des bénévoles, Simon Matte. Il a même suggéré de séparer la fondation du festival pour le sauver.
Les organisateurs ont approché la Ville de Portneuf pour tenir un prochain festival. Pont-Rouge est aussi dans leur mire.

_________________
Fier de mon métier, ma passion.
www.passion-camions.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Mauvaise nouvelle pour les amateurs du festival de Donnacona
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diffusion Radio : Très mauvaise nouvelle
» Bonne et mauvaise nouvelle pour Beauduc
» "Mauvaise nouvelle" à vendre
» Mauvaise nouvelle (pour Lex en particulier)
» La très mauvaise nouvelle du jour (décès)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Camions.com :: Histoire des constructeurs, trucks show, mécanique et nouvelles technologies :: Expo, trucks show ou les courses de camions.-
Sauter vers: