Visites de salon du camion et de trucks show, truck tuning, camions décorés, réçits de voyages, des offres d'emplois en France,Belgique, et même au Québec, des infos sur le métier de routier, les centres de formations, les lois et bien d' autres choses...
 
AccueilS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe.R
Admin
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 50
Localisation : Liege, Belgique
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Ven 28 Déc - 12:45

Citation :


«Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était. Il faut travailler des heures de fous pour réussir à se faire une paye qui a de l’allure.»



André Lavigne est un conducteur d’expérience. Âgé de 65 ans, il en a «chauffé» des camions. Il a passé 46 ans de sa vie derrière un volant à avaler de l’asphalte. Malgré les salaires modestes, il aime toujours son travail et n’envisage pas la retraite.

«Le pire, c’est qu’on n’est pas payé pour les heures d’attente», lance-t-il, bien en selle dans le Volvo 2006. Depuis plusieurs années, les chauffeurs sont payés au «voyage». Le tarif pour Chambord-Trois-Rivières-Chambord est de 140$. «Si tout se passe bien, ça prend neuf heures et ça, c’est s’il n'y a pas d’attente au déchargement et que la route est belle. Hier, j’ai attendu pendant quatre heures trois quarts pour le déchargement. Tu n’es pas payé pour ça», déplore l’homme originaire de Gentilly.
Au mieux, André Lavigne gagne environ 15$ de l’heure. C’est souvent plus bas. Les semaines oscillent entre 55 et 65 heures à rouler à travers le Québec.

Le Quotidien a fait le trajet avec deux camionneurs de l’entreprise Transport 2 ABG afin de prendre le pouls de ce métier négligé et victime d’une très mauvaise image. «On passe presque pour des criminels. Quand on était jeune, on disait : si tu n’as pas d’instruction, ce n’est pas grave, tu peux chauffer un truck», évoque Lavigne.
Deux chauffeurs sont attitrés à un camion. Ils sillonnent différents parcours. Le plus fréquent; on ramasse des copeaux chez Chantier Chibougamau pour les amener à Trois-Rivières chez Wayagamack de Kruger. On se rend aussi à Clermont, dans Charlevoix et à Baie-Comeau. Il arrive même que des copeaux soient livrés à Gatineau.

Le rythme de travail est infernal. Les conducteurs respectent les limites de vitesse, mais ne perdent pas de temps. Pas question d’arrêter au restaurant. On mange les sandwichs en roulant. Lors de notre périple, nous nous sommes arrêtés une seule fois, 30 minutes à la Tuque lors du retour.

«Il ne faut pas prendre de retard, car l’autre chauffeur va attendre après toé», lance le camionneur. Il fait équipe avec Sylvain Brassard. Il se partage le camion. «C’est le dernier voyage qui est payant. Cette semaine on ne sera pas bon pour en faire six. On va se contenter de cinq», ajoute André Lavigne.

On tente par tous les moyens de respecter le «log book». Ce journal de bord consigne les heures de travail du chauffeur. On peut le suivre à la trace et voir s’il se conforme à la loi. Notamment, on ne peut pas être dans son camion plus de quinze heures d'affilée. André Lavigne affirme que de nombreux chauffeurs trafiquent les inscriptions du journal de bord. Par contre quand on se fait pincer, les amendes sont salées pour le conducteur, mais surtout pour le propriétaire.



Le Quotidien, Louis Potvin




En lisant cet article, je me dis que " ou que l' on soit cet de même ".

Bien sur il ya des différences entre le Quebec et l' Europe, mais le sentiment de dégradation du métier semble la même de chaque coté, les salaires insuffissants par rapport au temps passé et aux responsabilités.
Nous devons etre bien souvent à la limite de la légalité pour que la marchandise soit livrée dans les délais souvent prévu par des commerciaux ignorants, ou des dispatcheurs soucieux de frotter la manche du boss.

Quand on connait la situation du métier de chauffeur, il n'est pas étonnant que l'on parle de pénurie de main d' oeuvre.

Pour faire ce métier, il faut être ou passionné ou fou !

_________________
Fier de mon métier, ma passion.
www.passion-camions.com
Revenir en haut Aller en bas
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Dim 30 Déc - 12:16

Quel que soit le continent les conditions se dégradent avec toujours les même raison le flux tendu de la marchandise pratiquer au prix du transport normal.

C'est triste à dire mais la concurrence est tellement rude que beaucoup de transporteurs se couchent littéralement devant leur clients et ne facturent pas au prix réel ou ne facturent pas les prestations de service.

A part que le transport soit régis par deux ou trois gros qui pourront peser dans les contrats, le transport se dégradera de plus en plus dans l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
Freedom Trucking



Nombre de messages : 37
Age : 45
Localisation : Edmonton, Alberta
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Dim 30 Déc - 15:18

le transport est directement relié a l'economie

la ou l'economie regresse ou stagne ...les conditions des routiers suivent la meme courbe... et il n'y a pas que des mauvaises nouvelles......... dans l'ouest canadien ou il y a boom présentement, les conditions salariales des routiers ont progresser tres intensivement au cours des 3-4 dernieres années.

entre l'est du canada et l'ouest... pour un routier inter provincial.... il y a maintenant plus de 25 000$ d'ecart salariale annuellement!!!

lorsque je vivais dans l'est du canada (quebec) je faisais environ 200 dollars par jour en moyenne .... ici c'est 300 $ par jour pour le meme travail...dans le meme pays
Revenir en haut Aller en bas
http://www.westandfreedom.blogspot.com
Philippe.R
Admin
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 50
Localisation : Liege, Belgique
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Dim 30 Déc - 17:11

C'est une fameuse différence pour faire un meme job.

_________________
Fier de mon métier, ma passion.
www.passion-camions.com
Revenir en haut Aller en bas
pierret

avatar

Nombre de messages : 185
Age : 60
Localisation : Walmart,N America (pub non payée)
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Sam 5 Jan - 13:12

Ok mais, freedom T, la vie est bien plus chère en Alta. Les loyers dont delirants, la nourriture aussi. J'ai lu que beaucoup de gars qui viennet de l'est, des Maritimes, retournent chez eux a cause du prix de la vie et aussi car ils sont homesicks.

Il semble que hormis les jobs sur les sables bitumineux, les salaires sont pas si avantageux, en rapports au cout de la vie.

Cela dit, le marché s'ouvre en BC et Saskatchewan.
Revenir en haut Aller en bas
Freedom Trucking



Nombre de messages : 37
Age : 45
Localisation : Edmonton, Alberta
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Sam 5 Jan - 23:01

salut pierret

c'est vrai que une proportion retourne vers l'est, mais une grosse partie de ceux qui retourne.... c'est souvent des gens sans metiers déterminés.

par contre les travailleurs style cols bleu... avec experience ..... comme .....camionneur... construction... soudeurs....eux ils restent en majorité, en faites j'en ai vu que un retourné a cause de ses enfants qui ont pas voulu le suivre.

les gens un peu plus scolarisé ont aussi tendance a rester..... style les cols blanc administration ou professeur ...des infirmiere docteur ou d'autres service public reste en majorité.

pour se qui est des prix des loyer je ne connais plus les prix de l'est... mais ici ca ressemble a ca

un 4 et demi a edmonton 1000
calgary 1100
fort mcmurray 1500

compte tenu du gains que les gens font ca reflete la proportion du salaire fait ici, meme si ca peut paraitre farfelu pour les gens de l'est

faut peut etre souligner que un gars de ville classe 1 fera environ 22 $ de l'heure a edmonton et 27 $ a fort mc murray ......au mille.... le salaire minimum ici c'est .40 et meme a ce prix les entreprises ont de la difficulté a remplir les trucks car plusieurs payent du .44 et plus j'ai meme vu du .56 tout inclus pour une cie qui fait du ltl entre leur terminal respectif.

a moi seule j'ai attirer 10 camionneurs ici ...et 9 sont toujours ici ....une bonne partie envisage rester ici a long terme et 3 chauffeurs pour eux c'est temporaire..... le temps de rammaser de l'argent.

mais si on revient au sujets initial je reviens sur mon point le metiers de camionneur se dégradent la ou l'économie se dégrade.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.westandfreedom.blogspot.com
pierret

avatar

Nombre de messages : 185
Age : 60
Localisation : Walmart,N America (pub non payée)
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Dim 6 Jan - 4:47

Merci Freedom pour tes infos. Oh la vie a changée en Alberta. J'ai habité là bas en 84/85 et le boom commencait lentement pas vite. Je me rappelle on pouvait faire un appel depuis une cabine avec un 10 sous. J'ai passé un permis motocyclette pour 10 dollars, juste un petit tour en ville, 10 mn, et c'était beau. Comme une nouille je l'ai jamais renouvellé. L'été on se promenait dans les Rocheuses et on s'arrétait voit les ours sur le bords des routes.

Ce que j'ai décrit c'est en rapport avec un commentaire économique qui dit que l'économie plafonne en Alta. Par contre il y a de beaux jobs en BC, en particulier avec plein de petites cies qui te font faire des belles runs dans les montagnes, enfin si on a pas peur de la neige. Il y a par ex, CTX qui demande aux chauffeurs de ne pas pousser plus de 10 h par jour,500 mi max, et qui ont un logbook avec le satellite, mais mieux qu'en France : tu pousses un bouton toi mème quand tu t'arrètes, je crois que tu peux choisir off duty ou on duty.

Intéressant que tu aie attiré 10 chauffeurs la bas. Je me pose sérieusement la question depuis 2 ans. Ma femme hésite car le déménagement coute cher. Et puis en principe on voudrait éventuellement retourner en Europe car nos familles sont la bas. 1 ou 2 ans en Alta, pourquoi pas. Si j'y vais, j'aimerais partir vers l'Ouest US pour des runs de 10/15 j, descendre en Ca, Or ou Utah, vraiment le paysage me fait du bien.

Ouff les prix que tu cites, c'est pire qu'en France.
Mon 3 1/2 a Lasalle, propre et net, 525 $ chauffé. Est ce que le salaire compense pour toi Freedom T ?
Revenir en haut Aller en bas
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Dim 6 Jan - 14:39

Si ça t'intéresse, ils cherchent aussi des chauffeurs dans le Yucon, pour faire Whitehorse l'Alaska en régulier tous les soir à la maison et 0,60 cent du Km si je me souviens bien.

C'est pour faire du minerai en benne.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
pierret

avatar

Nombre de messages : 185
Age : 60
Localisation : Walmart,N America (pub non payée)
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Dim 6 Jan - 16:29

Salaire intéressant, merci. il y a aussi des routes Edmonton Alaska qui m'auraient tenté... Hum, mais maintenant je crois que je préfère aller au sud. Et Diana n'accepteraient jamais de partir au Yukon ou en Alaska...
Revenir en haut Aller en bas
Freedom Trucking



Nombre de messages : 37
Age : 45
Localisation : Edmonton, Alberta
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Dim 6 Jan - 20:36

ok c'est sur que trucker dans l'ouest c'est plus froid et les journée sont plus courte et bonne route vers le sud
Revenir en haut Aller en bas
http://www.westandfreedom.blogspot.com
Freedom Trucking



Nombre de messages : 37
Age : 45
Localisation : Edmonton, Alberta
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Dim 6 Jan - 20:45

pierret a écrit:
Est ce que le salaire compense pour toi Freedom T ?


sur le dry box canada seulement c'est environ
1400 a 1500$ par semaine brut ...
pour 1000 a 1100$ net ....je me plains pas ca me permet de vivre assez confortablement ...les gars sur le flat bed font plus et sur les camions pompe aussi.

si je compare avec le salaire que j'avais au quebec 700 a 800 net par semaine - le cout d'une maison au quebec il me restait moins de 500 dollars apres le couts hebdomadaire de mon hypotheque si je fais le meme calcul ici ...je fais un leger gain car apres mon hypotheque hebdomadaire il me rest plus de 600 net.....ici pour le reste c'est sensibllement les meme prix qu'au quebec avec de legere variances
Revenir en haut Aller en bas
http://www.westandfreedom.blogspot.com
pierret

avatar

Nombre de messages : 185
Age : 60
Localisation : Walmart,N America (pub non payée)
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   Dim 6 Jan - 22:07

merci Freedom T pour tes infos
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quebec; Le métier de camionneur n’est plus ce qu’il était !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la foire du camionneur de barraute
» reportage sur le métier de routiers (enquete exclusive m6)
» Bonne nouvelle!! Ontario/Quebec VTT
» parage naturel
» Elevage a fleur de lys : Suite au post de QUEBEC...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Camions.com :: Discutions général :: Nos différences.-
Sauter vers: