Visites de salon du camion et de trucks show, truck tuning, camions décorés, réçits de voyages, des offres d'emplois en France,Belgique, et même au Québec, des infos sur le métier de routier, les centres de formations, les lois et bien d' autres choses...
 
AccueilS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 La revue "les routiers."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: La revue "les routiers."   Dim 7 Sep - 16:44

Vous devez se sujet à Babanou, en effet, au court d'un conversation téléphonique, il m'a parlé de divers article paraissant dans cette revue ou, peut être dans l'autre des deux revues dites professionnelles qui concernent notre métier.

Comme je ne vais pas acheter les deux revues tous les mois, je me suis décidé à en prendre une.

Comme je m'arrêtais prendre du cash, j'ai donc regarder le rayon librairie, d'instinct vers les revues de vieille voitures mais il a fallu détourner le regard vers les revues dites pro.

Les deux sont côte à côte, j'ai choisis les routiers, pour un truc très simple c'est que l'autre était enveloppé de cellophane et que je ne pouvais pas jeter un coup d'œil sur le contenu.

Les trucs fermés ou l'on ne peut pas faire une idée de ce qu'il y a à l'intérieur ça me gonfle donc boycotte de France-route.

Je n'ai jamais été un lecteur assidu de ces revues, mais parfois lorsqu'il y a des nouveautés ou un article qui m'interpelle j'achète au coup par coup.

Le coté béni oui oui de ce genre de revue me m'agace c'est propre sur soit ça ne dépasse jamais et les vérités qui fâchent ne sont jamais abordées.

Je parle là pour les deux revues, pas d'esprit rebelle dans le métier quelques gars bien propre dont on connais la marque du camion, mais pas ce qu'ils font donnent leur avis sur un grand débat de fond du style "privilégiez vous la famille ou le travail".

Grande question philosophique de ce début du XXI siècle ou l'enfant est roi et ou la morale bien pensante tend à faire revenir sur les "vrais valeur morale"

Si le gars répond: "le travail, j'en peux plus de supporter ma femme en bigoudis qui me harcèle avec des problèmes que je ne peux pas résoudre parce que je suis au boulot la semaine et je supporte plus les gniards qui ne se souviennent de moi que quand ils ont besoin d'argent ou de quelques chose que leur mère leur à refuser" ils vont se faire lyncher.

Cela ne ferait pas politiquement correct d'une part et ça ne serait pas vendeur.

Bien sur toutes les réponses ont été dans le sens de la famille, qu'est ce qu'ils sont formidable ces petits gars !

Bref je m'égare, vous l'aurez compris ce genre de revue ne me passionne pas, à chaque fois que j'ai fait l'effort de lire autre chose que l'article pour lequel j'avais fait cette dépense soit j'étais mort de rire soit ça me mettait en rogne.

Parfois j'ai fait quelques courriers qui, bien sur, sont restés sans réponses et puis je me suis dit que de nos jours avec le net et le concours de ce cher defoulloir j'avais enfin un droit de réponse et, sans avoir la prétention d'être lu par les journalistes ou d'avoir leurs réactions au moins je pourrais dire ce que je pense des divers articles traités.

Aussi bien par l'information que par le traitement de l'information, je pense qu'il y a pas mal de chose à dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
Philippe.R
Admin
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 50
Localisation : Liege, Belgique
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Dim 7 Sep - 17:05

Lolll, en effet dans ce type de revue, on ne verra que des chauffeurs heureux... qui ne roulent que pour des boites ou tt est parfait...

De temps en temps, il m arrive d'acheter l'une ou l'autre revue française ou belge suivant les articles proposé, et si certain sujet sont intéréssants d'autres le son beaucoup moins voir parfois un peu a coté de la plaque...
J ai aussi remarqué que certain sujets sont réchauffé, on republie un article ou un repportage parru deja quelques années avant... et pour un mag comme Les routiers qui parrait depuis des dizaines d années, je pense qu'ils pourraient faire un sujet de temps en temps genre essai rétro, avec les documents qu'ils ont je pense que cela serai assé intéréssant.

Les vrai problèmes de la profession n' y sont pas souvent abordé, la politique anti-camions faites par plusieurs pays de l'union, ( la France et la Belgique pour ne citer que c'est deux la), les salaires minable en rapport des responsabilités, et au amendes que l'on risque de prendre pour de simples erreurs qui souvent ne sont même pas liée a la conduite du véhicule, les chauffeurs qui après avoir rouler jusque minuit pour servir le client se font réveiller a 8 heures du matinpar un crétin de dispatcheur qui envoi un message sans importance par le trans X et se fout complètement du repos du chauffeur...
Les boites qui rabotent les salaires, qui demandent a leurs chauffeurs d'exploser l amplitude ou les heures de volant parce que les commerciaux de la boite demande des prix trop bas pour effectuer un transport...
Des camions qui si il sont propre d aspect roule souvent au de la des période d'entretien pour faire quelques économies... et j en passe.

En passant, je me demande comment concilier vie de famille et vie professionnel en faisant ce métier, lorsqu'on est en route pour la semaine ou plus le week end ressemble a une course contre la montre pour faire les courses au centre commercial, et faire en vitesse une ou l autre activité sensée détendre...
Quand on fait du local ou régional et que l'on a la chance de rentré tt les soirs, on est pas forcement mieux loti, on démarre tôt, souvent avant que les enfants soit levé et souvent on rentre tard, ce qui fait que les enfants sont déja parti dormir du moins lorsqu il s agit de jeune enfants et lorsque ceux ci sont plus grand 9x sur 10 ils sont en vadrouilles chez leurs amis... terrible la vie de famille, mais les chauffeurs des mag que tu site eux y arrive...

Pareil pour les essais de camions... les journalistes donne souvent une longue fiche technique reprenant un tas de détails intéressant pour certain ( une minorité ) parce que peux de chauffeur s'intéresse au Newton/mètre, et encore moins sont intéresse par les différents rapport de boite pont.
La plus part des chauffeurs seraient je pense intéressé part un bon détail de l aménagement de la cabine, et des truc et astuces que le constructeur a dévelloper pour le confort du chauffeur, illustré de bonne photos, mais la nada, une ou deux petite photos illustres l'intérieur du camions, et souvent, lors d'essais le constructeur mets a la disposition du journaliste un véhicule full option avec la motorisation 500ch et plus alors que les chauffeur de compagnie risque de devoir faire leurs semaines dans la version bas de gamme 420ch.

_________________
Fier de mon métier, ma passion.
www.passion-camions.com
Revenir en haut Aller en bas
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Dim 7 Sep - 17:20

Je suppose que ce genre de revu doit s'y retrouver quoique je serai curieux de voir les comptes, je pense qu'ils tiennent plus par les publicité que par les lecteurs.

Il y a du bon, et du moins bon j'étais abonnés autrefois, mais j'ai préférer ne pas renouveler car la plupart du temps il n'y a que peu de chose qui m'intéressait.

IL est clair que le bon gars que l'on vois dans les revues ne ressemble pas forcément à celui que l'on voit dans les usines ou dans les boites de transport.

Les reportages se font rarement dans des entreprises comme on en voit trop.

Jamais de reportage sur les exploitants et les instructions qu'ils donnent pas de reportage sur le pauvre gars qui restent comme un chien dans sa cabine pour que les touristes puissent aller tranquillement en vacance, si il ne voit pas ces enfants et ça femme, ce n'est pas grave.

Etc... etc.......
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Lun 8 Sep - 15:52

Pour une fois, je ne fais pas un bond au plafond du camion, en lisant l'éditorial, d'habitude les écrits bien pensant d'un chroniqueur ne connaissant pas les réalités du terrain me font bondir.

Là il et question du député hollandais qui a passé plusieurs jours avec un conducteur pour ce rendre compte de ce qu'il se passait vraiment sur la route.

"A quand un costard cravate tricolore dans un camion ?" dit cette chroniqueuse.

Pas besoin de costard cravate, il n'y a qu'a laisser faire les directives européennes par les hollandais et ça ira tout de suite mieux, pour peu que ces directives soient réellement appliquées.

Là ou je ne suis pas d'accord c'est sur la fin ou il est dit: "car finalement, la pire chose qui puisse arriver aux chauffeurs c'est la fermeture des sociétés qui les emploient si les hommes politiques ne leur tendent pas la main".

Ce ne peut pas être une pire chose, le volume de fret s'accrois d'année en année, la fermetures d'un bon nombre de société ne jouera pas sur le nombre de conducteur, mais aura pour effet de rationaliser le transport et par là même d'économiser du carburant et de moins polluer.


D'autre part, les hommes politiques n'ont pas à tendre la main aux sociétés privés, leur rôle est de faire des lois, et ce que l'on attend des hommes politiques c'est une harmonisation européenne pour que tous le monde puisse jouer avec les mêmes cartes.

Demander que le gouvernement fasse un effort, sur le gasoil reviens à désavantager les transporteur de la zone euro qui à leur tour vont faire pression sur leur gouvernement pour avoir des avantages, et on rentre ainsi dans un cercle sans fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
Philippe.R
Admin
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 50
Localisation : Liege, Belgique
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Lun 8 Sep - 19:05

Lolll le fameux députer hollandais..., il s'est bien fait remarquer avec son idee de faire un tour en camions pour voir la réalité du terrain et je dois dire que si sont inisative a fait sourire du monde, au moins il a le mérite de l avoir fait...

Je ne connais pas vraiment la politiique hollandaise, je suppose que comme dans tt pays il doit y avoir des haut et des bas, mais force est de constater qu'en hollande le réseau autoroutier est gratuit et bien entretenu ( mieu qu' en belgique ou en france sur les portion gratuite) plusieurs grand chantier autoroutier sont en court , notament l' élargissement du périf d Einhdoven, et l' A2 entre Einhdoven et Amsterdam, ec qui aura pour effet de fluydifier la circulation quand tt ses travaux seront fini.

Ombrageux toi qui reve d autoroute a 4 ou 5 file tu risque d'aimer la hollande un de ses jours... lolll

D'autre part, je roule souvent dans ce pays et contraiement a la Belgique ou la France je n' éprouve pas le meme stress au volant qu en Belgique ou en France, les hollandais sont des gens faire plait et patient ( bon y a quand meme quelques tetes de veau mais c'est plus rare qu'en Belgique ou en France).

Je serai curieu de connaitre leurs statistiques d accidents de la route...

_________________
Fier de mon métier, ma passion.
www.passion-camions.com
Revenir en haut Aller en bas
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Lun 8 Sep - 19:12

Ce n'est pas forcément un rêve, mais une réalité économique.

Ce sont des millions de litre de carburant qui sont foutus en l'air à cause d'embouteillage et ce sont des millions d'heure de travail pour rien à cause d'infrastructures qui ne sont pas adaptées au monde moderne.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
Philippe.R
Admin
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 50
Localisation : Liege, Belgique
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Lun 8 Sep - 20:19

Oui ca je sais va le faire comprendre a certain décideurs ...

_________________
Fier de mon métier, ma passion.
www.passion-camions.com
Revenir en haut Aller en bas
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Lun 8 Sep - 21:50

La plupart du temps, ils ne veulent pas le comprendre car plus de carburant griller est égal à plus de taxe.

Si on rajoute le lobby du rail ça explique beaucoup de choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Jeu 11 Sep - 10:35

Pour une fois, je ne fais pas un bond au plafond du camion, en lisant l'éditorial, d'habitude les écrits bien pensant d'un chroniqueur ne connaissant pas les réalités du terrain me font bondir.

Là il et question du député hollandais qui a passé plusieurs jours avec un conducteur pour ce rendre compte de ce qu'il se passait vraiment sur la route.

"A quand un costard cravate tricolore dans un camion ?" dit cette chroniqueuse.

Pas besoin de costard cravate, il n'y a qu'a laisser faire les directives européennes par les hollandais et ça ira tout de suite mieux, pour peu que ces directives soient réellement appliquées.

Là ou je ne suis pas d'accord c'est sur la fin ou il est dit: "car finalement, la pire chose qui puisse arriver aux chauffeurs c'est la fermeture des sociétés qui les emploient si les hommes politiques ne leur tendent pas la main".

Ce ne peut pas être une pire chose, le volume de fret s'accrois d'année en année, la fermetures d'un bon nombre de société ne jouera pas sur le nombre de conducteur, mais aura pour effet de rationaliser le transport et par là même d'économiser du carburant et de moins polluer.


D'autre part, les hommes politiques n'ont pas à tendre la main aux sociétés privés, leur rôle est de faire des lois, et ce que l'on attend des hommes politiques c'est une harmonisation européenne pour que tous le monde puisse jouer avec les mêmes cartes.

Demander que le gouvernement fasse un effort, sur le gasoil reviens à désavantager les transporteur de la zone euro qui à leur tour vont faire pression sur leur gouvernement pour avoir des avantages, et on rentre ainsi dans un cercle sans fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Lun 15 Sep - 20:15

Vos lettres, je passerai rapidement, une est une lettre optimiste ou un "vieux croulant" de la route s'émerveille de voir un jeune savoir réparer un camion, on en est donc arriver là ?

Un jeune fait sont travail correctement et l'on s'émerveille.

Est on tomber si bas pour qu'une chose normale nous paraisse extraordinaire ?

Je rejoins pourtant ce "croulant" sur ce qu'il dit à propos des techniciens avec leur valise j'ai déjà raconté comment un garage m'avait changé une pompe à injection alors que la panne venait de la jauge bouchée.

Dans une autre lettre, un "vieux" se plains des parkings, avec raison d'ailleurs ceux des autoroutes de France sont des horreurs fait pour tous ce qu'on veut mais pas pour des routiers.

Il dit " J'ai 52 ans et cela deviens pénible de travailler sans solidarité et sans convivialité.

Heureusement on trouve encore de cette espèce de vieux de plus de 50 ans."

Je vais sur mes 49, je sens le pâté ? Promis monsieur le vieux routier, je ne fais pas pipi dans une bouteille, j'ai encore la force de marcher jusqu'aux toilettes.

Bon je reconnais que lorsque l'on vois l'état des toilettes d'autoroutes, on aurait plutôt tendance à faire ces besoins dans la nature certaine sont tellement sale que l'on doit rentrer dedans avec un rhume et ressortir aves la peste le cholera et deux ou trois maladies honteuses.

Il est vrais que les parkings sont sales le matin, je me demande dans quelle mesure ce n'est pas une vengeance des chauffeurs vis-à-vis de ces grosses sociétés d'autoroute ?

Les parkings sont mal foutus les douches sont payantes, les voies pas déneigés l'hiver, interdite les jours de départ de vacance avec maintenant des interdictions de doubler dans le sud de la France.

Je ne cautionne pas, pas du tout, mais je comprends qu'il y ai des gens qui se disent que vu le prix et la qualité de service, il n'y a pas à ce gêner et que pour le prix les sociétés d'autoroute peuvent bien ramasser les ordures.

Page 11 une petite information mais qui a son importance sur un système de sécurité mis au point part Daf sous le nom de Night Look on aimerais avoir plus de détail sur le fonctionnement car on ne sait qu'une chose, c'est que ça verrouille efficacement la cabine.

Je demande a voir car j'ai le souvenir de la condamnation centralisé de Renault qui vantait la sécurité alors qu'il suffisait juste de mettre un coup de poing au milieu de la porte pour ouvrir les deux portes.

Signe des temps là encore, que fait la police ? N'est elle pas là pour protéger le citoyen ? Ne sommes nous pas des citoyens à part entière ou juste du bétail ayant moins de valeur que la machine que nous conduisons. Question

Parking sécurisé, surveillance par satellite système de verrouillage renforcé dans les cabines comment en est on arriver là.

Je me souviens pourtant d'une époque ou je dormais sans fermer les portes du camion, et dans certain pays, je ne fermais jamais la cabine même pour aller manger ou faire un tour.

Juste a coté de cet article, "la pub du mois" ou la conclusion est on se contentera de 25,25 m c'est une erreur et une perte de temps, qui à terme handicapera les petits transporteurs il faut passer de suite au 32 m en train double, l'eurocombi n'a pas que des avantage j'ai eu l'occasion d'en discuter souvent avec des chauffeurs suédois.

Page 13 nous trouvons un article sur l'interdiction de doubler sur la A 7 bien sur c'est une idiotie, mais ce n'est pas le première et pas la dernière.

En ce qui concerne la section de valence, je suis mitigé, la section est assez dangereuse quand même mais pour les autres sections, ça ne se justifie absolument pas.

Bien sur c'est plus facile de mettre quelques panneaux plutôt que de faire des 2 X 4 voies qui fluidifierait suffisamment le trafic, en attendant, pourquoi pas une panneautassions lumineuse car si éventuel gêne il peut y avoir au plus fort de la circulation cet arrêté est particulièrement stupide à trois heures du matin lorsque un camion de salade stagne derrière un camion lourdement chargé et peu puissant, je pense que la revue n'insiste pas suffisamment sur le fait que des panneaux lumineux pourrait être mis en fonction, et qu'il n'y a pas que l'autoroute dans la vie la traversée de Valence peut se faire à moindre cout par la rocade est, et la Rn 86 n'est pas interdite de Conderieux jusqu'à Remoulin ou Mornas.

Pour ceux qui ne sont pas trop pressé, cette route est agréable et il y a quelques très bon restaurant le long.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Sam 20 Sep - 8:06

Dans la page 15, un article dont la fin est difficilement compréhensible.

Je cite: Le système serait voulu par le ministère de l'écologie pour lutter contre la concurrence déloyale.

Compte tenu du nombre important d'éclatement de pneus par forte chaleur déploré cet été il s'agit d'un plus indéniable pour la sécurité.

Je ne sais pas si c'est clair pour vous, mais pas trop pour moi, il s'agit de la concurrence des manufacturier de pneus ?

C'est à cause de l'écologie ou de la sécurité ces contrôles ?

Il est évident que ce genre de "radar" va se multiplier, ce qui viens des USA en matière de transport, n'est pas toujours bon, je prends même les paris qu'il vat s'automatiser.

Pas que ça joue sur l'éclatement des pneus, ils peuvent en supporter plus, l'éclatement est du la plus part du temps à un mauvais gonflage ainsi qu'a la qualité du pneu en lui-même et je ne veux pas faire de l'anti transporteur de l'est, mais j'ai vu des marques assez étranges dont je ne suis pas sur que ça réponde bien au critère de sécurité.

Bien sur le taux d'usure du pneu à son importance le meilleur pneu du monde user jusqu'à la corde finira forcément par éclater.

A ce propos; je m'étonne du peu de contrôle, surtout lorsqu'on sait l'importance des pneus et les dégât voir accident que cela peut provoquer.

Il me semble que quelques contrôles bien ciblé sur ce sujet ne devrait pas couter trop cher et ne serait pas très long, le temps de faire le tour du véhicule pour regarder les pneus et si ils sont bon, au revoir et bonne route.

Les patrouilles de police sur autoroute pourraient très bien faire ces contrôles lorsqu'ils passent sur les parkings il suffit qu'un ou deux descendent de la voiture et regardent les pneus des camion et des voitures avant de reprendre la patrouille et je gage qu'il y aura beaucoup moins de bout de pneus éclaté sur les routes.

Pour revenir au contrôle en lui-même, il faudrait en savoir plus car être bon en poids, ne signifie pas qu'il n'y ai pas une surcharge à l'essieu et ce système pourra t'il voir un 10 t en surcharge.

Si les essais sont probants, est ce que serai mis en place pour les moins de 3,5t.

Auquel cas quelques uns de ces contrôle seront surement très rentable non loin des terminaux de ferry pour le Maghreb.

Je suppose que ce genre de contrôle va se généraliser et avec les nouvelles technologies, on peut largement supposer que les forces de l'ordre pourront contrôler les cartes des chauffeurs et les papiers du véhicule par ce genre de moyen un petit boitier envoyant les informations au passage de quelques portiques, un ordinateur se chargeant d'envoyer directement le PV pour peu que le véhicule soit immatriculer dans l'UE.

Juste à coté, nous avons un article parlant des détecteur de radar et télévision.

Ils vont détecter les télévisions.

Non, bien sur, je plaisante en fait il s'agit de faire face au comportement dangereux de certains chauffeurs, principalement étranger, qui regardent la télé ou jouent en roulant.

Ils sont embêtant avec leur lois il va falloir revenir à la lecture ou au mots fléchés en roulant. Smile

En fait une loi qui ne servira pas à grand-chose car il est dit en fonctionnement et je ne vois pas trop comment les forces de l'ordre vont pouvoir s'assurer que le chauffeur regarde ou non un écran.

Il se trouve que j'ai un ordinateur et que je me sers d'un logiciel de carte pour trouver un client inconnu.

Est-ce que je tombe sous le cout Smile de la loi ?

Page 17 le énième article sur la somnolence au volant, des études par des grands professeurs sur des statistiques probablement fausses vu qu'elle sont spontanées.

Quelle est la différence d'ailleurs entre la somnolence et la rêverie.

Vous ne somnolez pas mais la machine ronronne tranquille sur l'autoroute qui n'est pas trop charger, une régulateur de vitesse enclenché la boite sur automatique on peut tranquillement vaquer à ces pensées ou être pris par une émission de radio particulièrement intéressante.

Pour ma part, je pense que le résultat est le même.

Page 18 dans la rubrique en bref, de l'affaire auto plus un peu de copinage ne peut pas faire de mal, mais je ne vois pas trop ce que ça viens faire dans la rubrique échos de la route le journaliste joue et gagne c'est bien, il joue et perds tant pis pour lui.

"Vers une presse sans scoop" c'est le titre de l'article, en clair, touche pas au grisbi un scoop c'est des revenus conséquent qui rentrent à flot pour avoir voler illégalement des informations.

Je préfère une presse de qualité à une presse de scoop.

Page 26: Dans les réponses professionnelle il y a un article sur les chargements déchargements ceux-ci doivent être effectués par l'expéditeur et le destinataire mais ils doivent aussi assurer l'arrimage de la marchandise.

En France, je ne connais aucune société qui fait l'arrimage de sa marchandise pour bon nombre d'entre elle c'est même le chauffeur qui est obligé de charger.

Il faut dire que bon nombre de camion roulent sans un arrimage correct aussi mais en cas d'accident combien se sont retourné contre le client ?

Là aussi je n'ai jamais vu de grand enquête posant la question de savoir pourquoi c'est le salarier qui est en cause lors de la perte de marchandise et pas le client ou pourquoi la loi n'est pas appliqué dans ce domaine là et que en cas de mauvais arrimage le PV est dressé au transporteur et non à l'expéditeur.

Certes, si il est sur la route le transporteur est responsable d'avoir pris la route en l'état, mais pourquoi pas un procès verbal du même montant pour l'expéditeur qui à laissé partir le camion pas arrimer correctement ?

Ce doit être possible pourtant, en container c'est l'expéditeur ou le destinataire qui s'occupent de caler la marchandise.

Je passe sur les pages 28 29 les temps de travail, la modernisation, verbiage et charabia qui ne servent et ne serviront à rien tans qu'il n'y aura pas une harmonisation européenne.

J'ai bien aimer le reportage haut les cœurs ce couple qui, chaque année, rassemble des anciens du moyen orient et les libre propos de Mylène Demongeot sont amusants aussi bien que naïf ou d'un autre siècle par contre le reportage sur les ventes de camion aux enchère intéresse plus les acheteur de camion, c'est-à-dire les patrons plutôt que les chauffeurs qui n'iront certainement pas acheter des camions pour s'amuser le samedi soir.

C'est ce que j'appelle du reportage business un gros coup de pub gratuite pour l'organisateur de ces ventes ça mets du beurre dans les épinards du journal, mais on et loin des problème au quotidien des chauffeurs.

Mention très bien pour le portrait page 54 sur ce chauffeur lourdement handicapé qui se bat au cœur de l'association hand-logis pour construire des maisons adaptées à leur handicap l'histoire et poignante et le reportage bien fait.

Page 60 on a: quel sera le camion de l'année, là encore, je crois que ça intéresse plus les patrons qu'autre chose et encore, je me demande dans quelle mesure c'est un critère pour acheter une marque plutôt qu'une autre.

J'ai fais de nombreux patrons je n'en connais aucun qui se soit basé sur le camion de l'année pour renouveler leurs flottes quand aux chauffeurs, il est bien loin le temps ou certains employeurs demandaient à leurs gars ce qu'ils voulaient conduire.

Cela mérite juste une brève de trois lignes.

Page 61 il y a une pub pour les livres, dont: " chien perdu en Arabie" ils devaient avoir de sacré stock pour le proposer encore, ça doit faire plus de 25 ans qu'il est sortit.

Ce n'est pas le plus mauvais roman que j'ai lu, mais pas loin et il faut le considérer comme étant un roman et rien de plus ce livre est bourré d'inexactitude qui ont fait sursauter quasiment tous les anciens du moyen orient.

Page 62 l'essais du FH Volvo il faudra dire au reporter que monsieur Volvo n'existe pas comme à exister un monsieur Berliet c'est le nom de la marque pas de son créateur qui était plus axé sur la construction de voiture à l'époque que sur la construction des camions.

"Objectivement, ou puis je mettre le four à micro onde ??" Dit le reporter les restaurateurs routiers apprécierons la remarque et c'est un peu à contrario de la pub de la page 69 qui vante les mérites d'un guide des relais routiers.

Ou alors il faut poser la question: Pourquoi n'y a-t-il pas de sleeper comme en Amérique du nord avec ordinateur vrais frigo micro onde plaque de cuisson etc…

Par contre pas un mot sur la radio qui est quand même quelque chose que beaucoup utilisent plus qu'un micro onde en tout cas.

CD avec chargeur, prise Jack pour brancher la télé ou l'ordinateur, prise USB facilité de fonctionnement ou non acceptant la future radio numérique ?

De ça je n'ai rien lu et c'est dommage car la radio est quand même quelque chose de pas mal utiliser par les conducteurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
Hélène

avatar

Nombre de messages : 470
Age : 37
Localisation : Belgique - Bruxelles - Ganshoren
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Sam 20 Sep - 19:36

J'avoue, j'ai pas tout lu ce que vous avez noté ... hum, par contre j'ai lu déjà une bonne partie. Mais, je pense Ombrageux que ces magasines doivent rester "politiquement" corrects. Tu penses ! Sinon ils pourraient fermer boutique après devoir passer devant les tribunaux ! Et donc, leur discours ne disent pas trop de choses hyper intéressant ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chez.com/platteborze
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Sam 20 Sep - 20:18

Là ils ne prennent aucun risque, je dis pas qu'ils soient engager à la manière de revus politique mais là c'est du flan on évite les sujets qui fâche on ne fait pas de vague pour prendre le pognon des lecteur et surtout des annonceurs.

A partir de la que crédit apporter à une revu qui ne fait jamais de critique sérieuse d'un véhicule.

Si tu regardes bien c'est toujours quelques détails mineurs qui sont critiqués.

Donc la revue n'est pas objective, et si elle ne l'est pas sur ce point l'est elle sur d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Jeu 9 Oct - 12:57

Les routiers du mois d'Octobre.

Je sais je n'ai pas fini le mois de décembre mais comme j'ai jeter le journal et que j'ai fais une fausse manœuvre en effaçant le dossier que j'avais préparer, vous n'aurez pas la fin.

La chronique de celui ci commence bien avec la comparaison entre deux affaires de personnes ayant tuer des personnes sur la route.

Deux poids deux mesures entre le policier qui tuât une femme sur un boulevard parisien et ce chauffeur livreur qui à tuer deux personnes.

Tous deux étant dans l'exercice de leur métier, et tous deux sous l'emprise de la boisson.

L'un a écopé de 5 ans de prison dont 2 1/2 ferme et interdiction d'exercer définitivement son métier l'autre à juste été relever de sces fonctions, pas virer, juste relever et il a été remis en liberté.

Et oui un flic ça peu tuer quasi impunément et un chauffeur ça va en taule et ça ne peut plus travailler.

Je n'excuse ni l'un ni l'autre tous deux n'ont pas à boire dans le travail mais il est à souligner la différence de traitement entre les deux homicides car c'et de ça qu'il s'agit dans le font.

La parentèle de cette dame tué sur les boulevard doit grandement apprécier cette "justice" là.

L'éditorialiste s'étonne de la camion-phobie qui semble régner dans ce pays.

Ce n'est pas nouveau, les français doivent être leader mondiaux dans le domaine avec tous nos beaux haut fonctionnaires sortit des grandes écoles mais que ne savent que jouer au petit train.

Je dois dire que je tiens pour une partie les revues dites professionnelles pour cet état de fait.

Bien des fois elles ont laissé passer des choses dites ou faîtes contre les camions sans protester.

Je pense que ces revues ont contribuer à la dégradation de ce métier.

Dans le courrier, on remarquera une lettre de Jean-Louis, bien connu ici pour ça verve lorsqu'il nous fait l'amitié de passer.

Une diatribe contre les sociétés d'autoroute à laquelle je souscris entièrement.

Faute de place il en manque d'ailleurs pas mal dans les critiques qui peuvent être faîtes contre ces sociétés.

On remarquera que sur les aire de repos, le parking est le plus près de l'autoroute donc au plus près du bruit alors que le parking voiture et vers l'intérieur alors qu'il est désert la nuit.

Non seulement les parkings sont saturés a cause du manque chronique de place mais encore mal conçu dans la plupart des cas.

Un cédez le passage pour les camions alors qu'un camion consomme plus de gasoil et donc pollue plus à relancer qu'une voiture et les angles morts dans tous les sens prouvent que les architectes ayant conçu le tracé de ces parking ne connaissent strictement rien en matière de conduite la plus élémentaire.

Sur une aire de service on remarquera que les camions sont stocker le plus loin possible de la station ou du restaurant si tant est que l'on puisse appeler les points bouffe de ces endroits des restaurants.

Ainsi et pour exemple le gars qui veut, à l'aire de Beaune en direction du nord doit, si il est sur le parking du fond, faire un Kilomètre a pied pour déjeuner et prendre une douche.

En hiver lorsqu'il gèle notre vaillant chauffeur devra, la tête mouillé car bien sur il n'y a pas de sèche cheveux, faire ces deux km à pied dont le retour les cheveux encore mouillée il pourra attraper la crève.

Ce n'est pas grave du moment que les automobilistes eux peuvent se garer au pied du complexe.

Je passe sur les parkings de sortie d'autoroute dont les emplacement camion sont envahis par les voitures ce qui interdit tout arrêt pour le gars qui voudrait consulter sa carte avant d'aller chez un client.

Et bien sur l'article ne parle pas des toilettes et des sanitaires dans état de saleté absolue dans la plupart des cas et certainement pas adapter au nombre d'usager susceptible de s'en servir.

Certaines stations service n'ont qu'une douche pour 2-300 place de camion Exclamation Exclamation

Chercher l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
nadege

avatar

Nombre de messages : 239
Age : 35
Localisation : Maine et loire
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Dim 19 Oct - 16:40

moi je suis abonnée au magasine les routiers et je l'attends avec impatience.
Dedans il n'y a pas que des routiers heureux avec des boites niquelles bien aux contraire. On a des infos sur les lois, les nouveautés qui sortent en camions... On a des reportages sur les journées en convoi exceptionnel ou livreur chez france boisson...
ça parle de pas mal de choses mais pas du tout de politique. tu a les adresses des relais routier, des recettes, des astuces... Par contre le magasine france route, je haie ça parle que mécanique PL dedans. Avis aux anti cellophane, si vous aimez la méca prenez france route mais c'est avec ces emballages là que vous polluez la planète, mais c'est aussi ça qui me donne mon salaire à la fin du mois.
Revenir en haut Aller en bas
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Dim 19 Oct - 18:42

Je ne dis pas que tout est mauvais dans ces revues quoique j'ai un contentieux avec France route ils se foutent carrément des chauffeurs, j'en ai fait l'expérience en 92.

En fait pour les routiers, le journal n'est pas mal fait mais je ne suis pas complètement dupe non plus sur tous les écrits et ça m'amuse de faire une critique de ce journal.

Critique qui peut être positive à l'occasion d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
nadege

avatar

Nombre de messages : 239
Age : 35
Localisation : Maine et loire
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Mer 5 Nov - 13:50

tout à fait raison la crtique peut etre positive et on à tous droit à son avis. Moi c'est le prix qui m'affole à chaque fois plus de 5euros la revue ça fait cher à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Jeu 6 Nov - 22:06

Tiens ça me fait pensé que j'ai oublié de l'acheter cette fois ci.

J'essaierais d'y penser pour la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
nadege

avatar

Nombre de messages : 239
Age : 35
Localisation : Maine et loire
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Lun 10 Nov - 14:53

moi je l'ai reçu donc j'ai pas de soucis à me faire la dessus
Revenir en haut Aller en bas
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Lun 10 Nov - 19:49

Je ne suis pas abonné, et je n'ai pas l'intention de le faire et pour trouver cette revue ce n'est pas toujours facile, sur l'aire de Taponas sur la A6 et à Phalampin non plus.

Il y a des revues de programme télé mais pas de revues pour les routiers. Question Question
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
ombrageux

avatar

Nombre de messages : 2267
Age : 57
Localisation : 57.43N 11.59E
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   Lun 8 Déc - 6:51

Notre chronique dans l'éditorial crois encore au père noël, c'est gentil de sa part, mais il n'y aura pas de père noël, l'Europe a laissé rentrer les loups dans la bergerie et ils vont se repaitre jusqu'à ce qu'il n'y ai plus rien à manger.

Tout au plus aurons nous de la chance si ils nous laissent quelques os une fois la curée finie.

Les Russes ferment les frontières bien tien la surprise, il ne sont affilié à rien ils ont découvert les joies du capitalisme et ils vont nous sortir des Kamaz et Gaz à la chaine et on peut même parier qu'ils auront un petit air de déjà vu sur les routes de l''Europe de l'Ouest.

Il n'y aura pas de miracle, l'année 2009 verra beaucoup de boite fermer et beaucoup de délocalisation.

Il ne faut pas compter sur Obama, Mc Cain ou un président étasunien. c'est la même chose pour la France et pour l'Europe un président US s'occupe des USA et éventuellement d'autre chose mais vu que les banquiers sont les chinois, l'Europe ne passera qu'au dernier ou avant dernier soucis du président étasunien.

Les courriers bof pas vraiment chose de nouveau une reprise des "sirènes espagnoles" avec lesquelles je ne suis pas d'accord, si une personne se fait avoir ça ne veut pas dire que tous les sociétés espagnoles pareilles et je connais bon nombre de personne qui travaillent à l'étranger et qui s'en portent très bien voir beaucoup mieux que de travailler en France.

Un lettre de plus sur les chauffeurs de l'est, contre les polonais cette fois ci, là aussi rien de nouveau, j'avais dit il y a dix ans que nous aurions des soucis avec ça et nous en avons, il ne reste plus qu'a attendre le massacre sur la route avec beaucoup de mort pour que la France et L'UE prennent des décisions en ce que qui concerne la sécurité.

Etant donné que chacun fait ces petits contrôles dans son coin, il n'y a quasiment pas de sanction valable les PV ils s'en foutent et même la saisie des camions ne serait pas efficace car comme il s'agit d'aide de l'UE je doute que c'est un impact.

Je suis assez d'accord avec le courrier "Les routiers doivent montrer l'exemple" les radars ne piègent que ceux qui sont en infraction ce qui concerne peu de routier d'une part et dans le pourcentage que cela concerne, il doit y avoir que très très peu de français.

Par contre j'ai faillis m'étrangler lorsque j'ai vu la pub a coté celle pour de la Franchise Dentresangle.

Si ils trouvent en ces temps difficiles des fous qui vont travailler pour eux tout en payant un camion et ayant tous les soucis qui vont avec, alors qu'ils les gardent précieusement, mais personnellement c'est JAMAIS de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.defouloir.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La revue "les routiers."   

Revenir en haut Aller en bas
 
La revue "les routiers."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un de chez nous sur le magazine "les routiers"
» Revue "km/h"
» Kaan - Auteur de la BD "Tout sur les Routiers"
» Revue "Chien courant" de l'AFACCC
» DVD Routiers "les archives de la télé"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Camions.com :: Discutions général :: Discutions général sur le transport et l'actualité du métier-
Sauter vers: